Green Friday : pourquoi et comment consommer autrement face au Black Friday ?

24/11/2023
Le Black Friday est un événement commercial qui a lieu le lendemain de Thanksgiving aux États-Unis, et qui s'est répandu dans de nombreux pays du monde, dont la France. Il consiste à proposer des promotions très importantes sur des produits de toutes sortes, notamment de la mode et du high-tech, afin d'inciter les consommateurs à acheter en masse et à anticiper leurs achats de Noël. Le Black Friday est souvent accompagné du Cyber Monday, qui se concentre sur les ventes en ligne, ainsi que de la Black Week, qui prolonge les offres pendant une semaine entière.


Si le Black Friday peut sembler être une opportunité de faire de bonnes affaires, il a aussi un coût écologique et social très élevé. En effet, le Black Friday entraîne une surconsommation de produits qui ne sont pas toujours utiles, ni de bonne qualité, ni respectueux de l'environnement ou des droits humains. Cette surconsommation a des conséquences néfastes à tous les niveaux de la chaîne de production et de distribution des produits :

- L'extraction des matières premières nécessaires à la fabrication des produits, comme les métaux rares, le coton, le pétrole, etc., entraîne la dégradation des écosystèmes, la pollution des sols et de l'eau, la réduction de la biodiversité, ainsi que des conflits sociaux et géopolitiques.


- La fabrication des produits, souvent réalisée dans des pays à bas coût, implique une consommation importante d'énergie, d'eau et de produits chimiques, ainsi que des émissions de gaz à effet de serre et de déchets toxiques. De plus, les conditions de travail des ouvriers sont souvent précaires, voire dangereuses, et les normes sociales et environnementales sont peu respectées.

- Le transport des produits, depuis les lieux de production jusqu'aux lieux de vente, nécessite l'utilisation de moyens de transport polluants, comme les avions, les camions, les bateaux, etc., qui contribuent au réchauffement climatique et à la pollution de l'air. Le transport du dernier kilomètre, c'est-à-dire la livraison à domicile, est également très émetteur de CO2, surtout lorsque les consommateurs choisissent des options de livraison rapide ou express.

- La distribution des produits, que ce soit en magasin ou en ligne, requiert des infrastructures et des équipements qui consomment de l'énergie et des ressources, comme les centres commerciaux, les entrepôts, les data centers, les serveurs, les ordinateurs, les smartphones, etc. La publicité, qui vise à inciter les consommateurs à acheter, utilise également des supports numériques ou papier qui ont un impact environnemental non négligeable.


- L'utilisation des produits, qui dépend de la durée de vie, de la qualité, de la réparabilité et de l'utilité des produits, peut être plus ou moins écologique. Certains produits, comme les appareils électroniques, consomment de l'énergie et peuvent contenir des substances nocives pour la santé ou l'environnement. D'autres produits, comme les vêtements, peuvent être lavés ou repassés fréquemment, ce qui augmente leur empreinte écologique. De plus, certains produits sont rapidement démodés, obsolètes ou cassés, ce qui réduit leur durée d'utilisation.


- L'élimination des produits, qui correspond à la fin de vie des produits, peut prendre différentes formes, comme le recyclage, la réparation, le réemploi, le don, la revente, ou la mise au rebut. Malheureusement, une grande partie des produits achetés lors du Black Friday finissent à la poubelle, ce qui génère des déchets qui s'accumulent dans les décharges ou qui sont incinérés, avec des conséquences néfastes pour l'environnement et la santé.

Face à ce constat alarmant, de nombreuses voix s'élèvent pour dénoncer le Black Friday et proposer des alternatives plus responsables et plus éthiques. Par exemple, le Green Friday est un mouvement qui propose une alternative à la consommation de masse et aux promotions excessives du Black Friday. Il a été lancé en 2017 par le réseau Envie, qui regroupe des entreprises de l'économie sociale et solidaire spécialisées dans le réemploi et la réparation d'objets. Le Green Friday sensibilise les consommateurs à une consommation plus raisonnée et responsable, qui respecte l'environnement et les droits sociaux. Il les invite à réfléchir à leurs besoins réels, à privilégier les produits durables, locaux et éthiques, ou encore à donner une seconde vie à leurs biens en les réparant, les revendant ou les donnant. Le Green Friday est soutenu par un collectif d'associations et d'entreprises engagées pour la transition écologique et sociale, qui organisent des actions de sensibilisation, des ateliers ou des ventes solidaires à l'occasion du dernier vendredi de novembre. Le Green Friday se veut un mouvement citoyen et participatif, qui encourage chacun à devenir un acteur-consommateur conscient et engagé.

En conclusion, le Black Friday est un événement commercial qui a un impact écologique et social très négatif, qui va à l'encontre des principes du développement durable et de la transition écologique. Il est donc nécessaire de prendre conscience des conséquences de nos choix de consommation, et de privilégier des modes de vie plus respectueux de la planète et des êtres vivants qui la peuplent. Le Green Friday est une initiative qui va dans ce sens, et qui montre qu'il est possible de consommer autrement, en accord avec nos valeurs et nos besoins.


Le site Green Friday est une initiative d'un collectif d'associations et d'entreprises qui ont créé l'association Green Friday pour promouvoir la consommation responsable. Le site propose une cartographie des opérations de sensibilisation à une consommation plus responsable en France, en Europe et en ligne.

Le Green Friday est un événement écocitoyen, un collectif militant, et une journée de sensibilisation. Peu importe la forme, le Green Friday est avant tout une philosophie pour une consommation responsable et raisonnée3. Il s'oppose au Black Friday et à sa course à la consommation.

En somme, le site Green Friday est une ressource précieuse pour ceux qui cherchent à consommer de manière plus responsable et à soutenir des initiatives éco-responsables.